• Photos_IPhone 1423

    Question : qu'ont en rapport un peuple amérindien, les tendances modes de cet hiver et votre dressing ? ... Personne ?

    Bon allez je vous aide : les Navajos étaient un peuple amérindien vivant en Amérique du Nord. Ils portaient des vêtements aux motifs géométriques et aux couleurs vives, d'où l'imprimé navajo (ça y est, vous faites la connection?) que l'on retrouve dans les collections des enseignes de prêt-à-porter cet hiver.

    Mais que viennent faire les aztèques dans cette histoire, me demanderez vous? Et bien ce peuple était aussi friand de motifs géométriques, exactement comme les Navajos.

    La différence entre un imprimé aztèque et un imprimé navajo réside dans les couleurs : elles sont très vives et colorées dans le cas d'un imprimé aztèque, alors que les couleurs navajos sont dans des teintes plus terre de soleil (un peu comme les costumes du films Zoro si vous voulez), style ruée vers l'ouest.

    Ceci étant dit, la frontière entre les deux est tout de même mince... Personne ne vous en voudra si vous choisissez d'employer telle ou telle expression : l'idée est la même, désigner des imprimés géométriques. Et basta !

    Personnellement j'ai mon petit pull navajo/aztèque (comme ça pas de jaloux !), que m'a apporté le Père Noël, dont voici quelques photos :

    Photos_IPhone 1416
    Et en plus d'être mode, il est tout doux !
     
     
    Photos_IPhone 1421
    Ce pull ira parfaitement avec mon maquillage gold, eheh !
     
     

    5 commentaires
  • Photos_IPhone 1350

     

    N'ayant pas eu mon compte de bain de foule et d'heures d'attente, j'ai décidé de retourner au centre ville faire les soldes, cette fois ci chez H&M. Comme on pouvait s'y attendre, le magasin était bondé (mais honnêtement, quel magasin ne l'était pas cette après-midi ?). Heureusement les étiquettes "soldes" rouges et gigantesques servent de bousoles efficaces afin d'orienter sa chasse, je veux dire son shopping, et ne pas perdre le nord.

    Grâce à mes ruses de sioux (cf article), j'ai pu esquiver l'attente-pire-que-pour-une-attraction-a-disneyland aux cabines d'essayage : la technique du débardeur sous le pull a porté ses fruits. C'est donc dans un coin du magasin, non loin d'un miroir que j'ai pu essayé tranquilement mes trouvailles. Les gens me regardaient assez bizarement, j'avais envie de les rassurer "non non Madame, je ne suis pas en train de faire un strip tease, pas du tout". Et pour une fois, je n'ai pas mis un siècle à me décider : je ne vais pas prendre un, ni deux, mais bien trois articles (youh ouh) ! Et là vous imaginez déjà mon banquier, au bord de la crise de tachycardie, déjà stréssé par mes achats de la veille, saisir son téléphone pour me demander de tout laisser en rayon... Du calme ! Tout le monde respire (CB comprise). Remember : nous sommes chez H&M, la (seule?) boutique qui n'attend pas le 2 février pour solder à -50%. Et ca tombe bien...

    Du coup, avec deux jolis pulls et un débardeur, j'en ai eu pour moins de 40 euros. Elle est pas belle la vie?

     

    Une petite vidéo pour commencer ...

     

     

    Photos_IPhone 1339
    H&M
     
     
     
    Photos_IPhone 1360
    H&M
     
     

    3 commentaires
  • Photos_IPhone 1294

    Après mure réflexion je me suis dis que ce serait une meilleure idée de faire les boutiques en semaine plutôt que le week-end, histoire d'éviter la foule, les crises d'agoraphobie, tout ça. Malheureusement je n'ai pas pu échapper aux files d'attente pour les cabines d'essayage, ni pour payer à la caisse d'ailleurs. Quand on y pense, c'est un comble de faire le pied de grue afin de dépenser ses sous... mais je garde les réflexions policito-marxistes pour plus tard ! (Ou jamais. Bref.)

    Avec moins de deux heures montre en main pour faire TOUUUTES les boutiques du centre-ville, laissez moi vous dire que je me suis concentrée sur celles que je juge les plus "désirables" (fashionistement parlant, hein). Direction donc, Zara et Mango.

    Chez Zara, du monde, du monde, du monde. Et encore du monde. Limite, j'en étais à me demander si l'étage homme n'était pas plus intéressant car moins bondé. Mais n'écoutant que mon courage et ma bravoure, je me suis lancée dans la quête du Graal, pardon, du pull. Et je suis repartie avec un jean (n'essayez pas de comprendre la logique). En solde s'il vous plait ! Et l'adorable pochette cloutée qui m'avait déjà fait de l'oeil sur les Champs Elysées.

    Ensuite, Mango. A ma grande (et agréable) surprise, il y avait pléthore de pulls, plus ou moins beaux, plus ou moins bien taillés, mais néanmoins nombreux. Après avoir essayé trois pulls trop grands, je prends la taille en dessous qui s'avère en fait trop petite, je redonne 4 pièces à la vendeuse, j'en réessaye 3... Et bingo ! Je déniche une pépite. Comme quoi notre maman a raison : à force de chercher, on finit par trouver. Toujours écouter sa maman. L'élu de mon coeur est blanc/écru, avec des fils dorés en haut et de fines torsades. L'élu de mon coeur coûte un bras, mais ça tombe bien, il est en solde. Je prends. Je paye. Je m'en vais... et je tombe en arrêt devant lui. Bien taillé, beau, tout doux... le gilet de mes rêves est là, sous mes yeux. Vite, j'essaye, re-bingo il est parfait, re-je prends, re-je paye. Et je m'en vais. Promis, cette fois c'est la bonne !

    Et parce que je vous aime bien, une petite vidéo rien que pour vous, suivie de quelques photos... Dites moi ce que vous en pensez !

     

     
     

     

    Photos_IPhone 1260
    Gilet Mango
     
     
    Photos_IPhone 1278
    Jean Zara
     
     
    Photos_IPhone 1254
    Pochette Zara
     
     
    Photos_IPhone 1291
    Pull Mango
     
     

    5 commentaires
  • visuels_soldes_hiver2013

     

    Aujourd'hui mercredi 9 janvier, date officielle des soldes d'hiver ! L'occasion d'élaborer un plan d'attaque pour profiter au mieux des soldes.

     

    Avant :

    Vider son dressing. Un bon nettoyage de dressing s'impose avant de partir à la chasse aux petits prix. Ayez une idée précise de ce que vous possédez déjà, de ce qu'il vous manque, et de ce que vous souhaiteriez trouver. Ainsi vous gagnerez du temps, de l'énergie et serez plus efficace.

     

    Préparer sa tenue de combat. Avec la cohue, le chaud dedans, le froid dehors, les files d'attentes devant les cabines d'essayage, mieux vaut penser efficace et pratique. En clair, éviter sac à porter épaule, chaussures aux multiples lacets et polaire Décathlon ! A la place, une paire de slippers (tient, ceux de mon précédent article ?) confortables et faciles à retirer, un jean, et un pull feront l'affaire. N'oubliez pas le débardeur, super pratique pour essayer un top quand les cabines d'essayage sont prises d'assaut.

     

    Pendant :

    Garder son calme. En effet, si vous décidez de vous lancer à lassaut des bonnes affaires aujourd'hui, vous risquez de vous retrouvez vite submergée par une horde de nanas exitées à la vue des étiquettes de couleurs ! Alors surtout gardez votre calme, et n'oubliez pas, les issus de secours se situent sur les cotés de l'appareil...

     

    Ne pas regarder la nouvelle collection. Ou alors vraiment rapidement. Pas question de craquer sur la nouvelle collection. On a attendu les soldes, ils sont là, alors maintenant on en profite et ont fait la chasse aux bonnes affaires ! Parce que nous ne sommes pas des pigeons, oui madame !

     

    Après :

    Penser à garder les tickets de caisse. Même si la plupart des articles soldés ne sont ni repris ni échangés, ça peut valoir le coup de tenter sa chance auprès des commercants si l'article acheté n'est pas à la bonne taille.


    1 commentaire
  • Mais non ce n'est pas une blague ! Enfin, pas totalement...

    En effet, cet hiver, la tapisserie est le motif phare, et se partage la vedette avec le brocart. Alors pour les fêtes, choisissez votre camp : noir pas banal avec une petite robe à imprimé tapisserie florale, ou créature néo-bizanthine échappée du Louvre.

    Pour ma part, c'est tout trouvé, le 31 je ferai corps avec les murs de tata Simone (et ce sera même fashion, yes mad'am !).

    L'essentiel est de trouver la bonne robe. Avec un tel imprimé, mieux vaut ne pas se planter : une robe 3 trous (comprenez avec ouverture au cou et aux épaules, dans la pure tradition des sixities, mais également de Mademoiselle Chanel), noire de préférence, à la découpe simple et épurée: serrée à la taille, évasée en bas. C'est simple, efficace et flatteur sur tout le monde. La parfaite petite robe -presque- noire en somme. En tout cas la mienne, achetée en solde chez Etam (une affaire!) ne quitte plus mon dressing.

     

    Photos_IPhone 713
     
     
    Photos_IPhone 711

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique